Les activités sur le réseau, les chantiers sur le matériel roulant, la voie, les bâtiments...
Activities of the society: workshops, track, carriages maintenance, buildings...

dimanche 12 février 2017

Inspection de chaudières - Boilers inspection

Fin janvier, nous avons finalisé la préparation de deux locomotives pour l'inspection de leur chaudière. La 020 O&K 'La Touraine' passe en visite décennale, sa chaudière a 20 ans. La 040 DFB Henschel Creusotine est en tentative de requalification après chômage et changement de région.

La veille de l'inspection, la 020 est déjà prête depuis quelques temps, les efforts se concentrent donc sur la 040 dont il reste à brosser l'intérieur du foyer, de la boîte à fumée et le dôme de remplacement. Si le dôme est impeccable, la boîte à fumée révélera une corrosion importante de plusieurs rivets et le foyer des cassures jusque là cachées par de la suie et de la rouille. Les tubes se révèlent aussi déformés et attaqués par le feu, faute d'avoir eu leur extrémité bordée ou soudée.
La déception est énorme et nous ne sous faisons aucune illusion sur l'issue de l'inspection.
Jean décape le dôme
Jean cleans up the dome
Le lendemain, l'inspection commence par la documentation de la 020, puis par sa visite proprement dite, suivie de quelques prises de mesure d'épaisseur aux ultrasons. La chaudière ne présente "pas de défaut majeur" et est "apte à subir l'épreuve".

Un simple coup d’œil à la 040 et l'inspecteur range son appareil de mesure. Le verdict tombe avant même de voir les cassures et la corrosion. L'inspection n'est pas poussée plus avant, c'est inutile, même la documentation ne sera pas consultée.

Dans l'absolu, des réparations pourraient peut-être remédier aux défauts, mais ce serait coûteux, sans garantie d'acceptation, et de toute façon d'une durée de vie potentielle trop limitée. Pas question de se démobiliser, on commence aussitôt à rechercher des constructeurs de chaudières...


Dans le foyer d'une 040 DFB
Inside a 080 Brigadelok fireplace

   On late january, we finalized preparation of two locomotives prior to their boiler inspection. The 040 O&K 'La Touraine' has to pass a decade check, its boiler is 20 years old. The 080 Henschel Brigadelok from Le Creusot is to attempt requalifying after inactivity and region change.

The day before the inspection, the 040 is ready for some time already, the efforts are now on the 080. It remains to clean the fireplace, the smokebox and the dome. If the dome is in excellent conditions, the smokebox will show an important corrosion on several rivets, and the fireplace some cracks hidden by soot and rust. Tubes appear to be deformed and burnt by fire because unprotected by rolled-over end or weld.
Disappointment is huge and we have no illusion about the inspection result.
Edgard brosse le foyer
Edgard brushing off the fireplace
The day after, inspection begins with the 040 documents examination, then the visit of the boiler itself, followed by some thickness measurements with ultrasounds. The boiler shows "no major defect" and is "apt for pressure test".

A simple glimpse at the 080 and the inspector packs his ultrasound gear. The verdict is rendered even before seeing the cracks and corrosion. Inspections ends here, it is pointless. Documents will not even be looked at.

In the essence, maybe repairs could fix the problems, but it would be expensive, without any warranty of acceptance, and in any case of very limited potential lifetime. Out of question to get demoralized, we immediately begin searching for boiler manufacturers...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération préalable à leur parution.
Comments are subject to moderation prior to their publication.